La gare du Sud à Nice

Après des années de palabres au sein de la vie politique locale, la gare du Sud, construite en 1892 et fermée depuis 1991 a été rénovée. Ses mythiques façade et verrière, dans un pur style Eiffel (architecte Bobin) ont été rehabilitées et l’ouvrage a été transformé en un ensemble de médiathèque + concept de halle “food lounge bobo nissa”.

Inaugurée en grande pompe en Mai 2019, un joli tapage médiatique allait soutenir l’inauguration officielle : “superbe réussite”, “magnifique”,”un exemple de réhabilitation”, “mariage de la culture et du fooding niçois”…

Sauf que très vite, les niçois ont compris que l’ouvrage avait un grave problème plutôt rare, un problème d’isolation ! Même Nice Matin, si connu pour son infinie mansuétude avec le monde politique et la “scène” (pour ne pas dire autre chose) économique locale, n’eût d’autre choix que de soulever le problème qui rendait la vie impossible aux employés.

Lien vers l’article de Nice Matin : https://www.nicematin.com/vie-locale/coup-de-chaud-a-la-gare-du-sud-comment-faire-baisser-la-temperature-dans-la-halle-401879

Les avis sur internet confirment les problèmes mentionnés ainsi que d’autres, on voit aussi facilement aussi un bashing un peu louche de gens émerveillés. L’ensemble est donc mitigé, ce qui a aiguisé notre curiosité et motivé une visite.

Notre avis sur la gare du sud :

La belle facade existait avant, la place de la Libération avait été refaite récemment avec 2-3 restaurants et bars sympa autour dans une ambiance de marché. Bref, l’intérêt du quartier reste le même qu’avant, c’est juste encore un peu plus bétonné et la vue est moins dégagée qu’auparavant.

Cela suppose que la nouvelle halle fooding n’a aucun intérêt ?

Exactement ! La halle fooding a autant d’intérêt que le hall d’embarquement de l’aéroport. En guise de branchitude gourmet on a chaînes plus ou moins à la mode et plus ou moins locales, mais des chaines à n’en pas doûter.

  • prix stratosphériques pour du snacking
  • qualité médiocre
  • quantité qui laisse vraiment dubitatif
  • employés peu qualifiés
  • sens du service assez limité

Le tout dans un cadre très dense et mal fichu (tables communes au centre) qui ferait pour le coup regretter l’aéroport.

Le bruit et l’incivisme induit par la configuration (des tables communes – encore faut-il que les restaurateurs jouent le jeu) est assez problématique.

Enfin, nous finirons sur les problèmes d’isolation car c’est assez croustillant d’imaginer qu’en 2019 on arrive encore au plus haut niveau d’une grande métropole à autoriser si ce n’est piloter la création de passoires énergétiques. En bons champions de la terre , nous n’avons aucun doute que cela va se régler à base de chauffage et de climatisation (ils ont essayé les brumisateurs mais dans une verrière c’est un peu une mauvaise idée de plus).

Edit du 09-08-2019 : D’ailleurs, 2 des rares”enseignes” qui n’étaient pas des vraies “chaines” ont quitté les lieux début Août, à peine 2 mois après l’ouverture. https://www.nicematin.com/conso-shopping/deux-mois-a-peine-apres-louverture-deux-enseignes-quittent-la-gare-du-sud-a-nice-404021

Venez dans le quartier qui s’est quand même bien amélioré depuis 10 ans et venez admirer le fiasco !

Laisser un commentaire